fictivement


fictivement

fictivement [ fiktivmɑ̃ ] adv.
XVe; de fictif
D'une manière fictive. Fictivement promis.

fictivement adverbe D'une manière fictive, purement imaginaire.

fictivement
adv. D'une manière fictive.

⇒FICTIVEMENT, adv.
A.— D'une manière fictive. Il ne s'agirait que d'une opération monétaire fort simple, soit en augmentant fictivement la valeur de la monnaie, ce qui serait avantageux même pour le débiteur, soit en mésalliant un peu plus le métal (BAUDRY DES LOZ., Voy. Louisiane, 1802, p. 235). De faux « rendus », des articles qu'on annonçait comme rentrés dans la maison, pour empocher l'argent remboursé fictivement (ZOLA, Bonh. dames, 1883, p. 714).
B.— Par le biais de la fiction, en vertu d'une fiction. Je me donnai à vous en ma vraie qualité de quartier-maître, offrant de vous guider vers le théâtre d'un naufrage placé fictivement par moi vers la côte est de l'Australie (VERNE, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 216). Aussi l'art est-il, comme par une vue anticipée, le résumé mythique de tout le développement futur de la volonté en quête de son parfait achèvement : dans l'œuvre sensible, dans le phénomène, il insère fictivement le réel (BLONDEL, Action, 1893, p. 229). L'illusion par laquelle nous nous dédoublons fictivement dans l'angoisse de la mort résulte d'un jugement pervers qui nous attribue faussement l'immortalité (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 47).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. XVe s. (CHASTELLAIN, Chronique, V, 133 ds LITTRÉ). Dér. de fictif, -ive; suff. -ment2. Fréq. abs. littér. :15. Bbg. GOHIN 1903, p. 314.

fictivement [fiktivmɑ̃] adv.
ÉTYM. V. 1460; de fictif.
1 D'une manière fictive, en vertu d'une convention. || Vendre fictivement un terrain.
2 D'après une fiction, une référence imaginaire.
0 Les prestiges de l'art d'écrire nous transportent fictivement dans les époques qui leur plaisent.
Valéry, Regards sur le monde actuel, p. 15.
CONTR. Réellement, véritablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fictivement — (fi kti ve man) adv. Par fiction. •   La cause de la chute de cette pièce [tirée des Voyages de Guilliver] est que le public n a pu soutenir au théâtre des hommes fictivement petits, MARIVAUX Spect. franc. dans DESFONTAINES. ÉTYMOLOGIE    Fictive …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FICTIVEMENT — adv. Par fiction, par l effet d une fiction. Cela n existe que fictivement, n a telle qualité que fictivement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FICTIVEMENT — adv. D’une manière fictive. Cela n’existe que fictivement, n’a telle qualité que fictivement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • immobiliser — [ imɔbilize ] v. tr. <conjug. : 1> • 1771; du lat. immobilis « immobile; immeuble » 1 ♦ Dr. Convertir fictivement en immeuble par le procédé de l immobilisation. 2 ♦ Cour. Rendre immobile, maintenir dans l immobilité ou l inactivité. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • réellement — [ reɛlmɑ̃ ] adv. • 1611; de réel ♦ En fait, en réalité. ⇒ effectivement, véritablement, vraiment. « On ne possède réellement que ce qu on désire » (Bernanos). « Une seule action réellement bonne » (Rousseau). ⊗ CONTR. Apparemment, faussement,… …   Encyclopédie Universelle

  • Accaparement — Corner (finance) Pour les articles homonymes, voir Corner. En finance, un corner (du verbe anglais to corner, « acculer dans un coin », donne le verbe cornériser) est une manipulation de marché, organisée pour leur profit économique par …   Wikipédia en Français

  • Corner (Finance) — Pour les articles homonymes, voir Corner. En finance, un corner (du verbe anglais to corner, « acculer dans un coin », donne le verbe cornériser) est une manipulation de marché, organisée pour leur profit économique par un ou plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • Corner (finance) — Pour les articles homonymes, voir Corner. En finance, un corner (du verbe anglais to corner, « acculer dans un coin », donne le verbe « cornériser ») est une manipulation de marché, organisée pour leur profit économique par un …   Wikipédia en Français

  • PEINTURE - Les catégories — La peinture a toujours répondu à deux appels bien distincts: la décoration des monuments et des habitations d’une part, la délectation de l’amateur d’autre part. Dans sa fonction décorative, elle rivalise avec d’autres arts à deux dimensions,… …   Encyclopédie Universelle

  • effigie — [ efiʒi ] n. f. • v. 1468 « aspect, stature (d une personne) »; lat. effigies « représentation, portrait » 1 ♦ Représentation (en peinture, sculpture, cire peinte) d une personne. ⇒ image, portrait. On exposait l effigie des rois défunts. 2 ♦ Anc …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.